La Conférence synodale de l’Église de Turquie se tiendra à Éphèse et à İzmir les 8 et 9 octobre 2022.

Le Président du CET S. E. Mgr Martin Kmetec OFMConv. a dit: « Au nom de tous les évêques qui sont appelés à diriger les communautés chrétiennes de notre pays, je voudrais inviter chacun d’entre vous, selon ses possibilités, à participer à cet événement ecclésial très important.

Nomination du Nonce Apostolique au Libéria

Mons. Walter Erbì

Le Saint-Père a nommé le Révérend Monseigneur Walter Erbì, Conseiller à la Nonciature, Nonce Apostolique au Liberia, l’élevant en même temps au siège titulaire de Népi, avec la dignité d’Archevêque.

Curriculum vitae

S.E. Monseigneur Walter Erbì est né à Turin (Italie) le 8 janvier 1968. Il a été ordonné prêtre le 10 mai 1992, incardiné dans le diocèse d’Iglesias.

Il est diplômé en droit canonique.

Il est entré au service diplomatique du Saint-Siège le 1er juillet 2001 et a travaillé à la nonciature apostolique aux Philippines, à la section des affaires générales de la Secrétairerie d’État et dans les représentations pontificales en Italie, aux États-Unis d’Amérique et en Turquie.

Il parle couramment l’espagnol, l’anglais et le français.

Turquie : « Une Église aux portes ouvertes » dans une société islamique

Même si le christianisme s’appuie sur une tradition de près de 2.000 ans en Turquie, aujourd’hui, après diverses vagues de persécution, il ne reste pratiquement plus de chrétiens dans le pays. Pourtant « c’est ici qu’est née la première Église parmi les nations », rappelle Mgr Martin Kmetec, archevêque d’Izmir, à l’ouest du pays.

Le christianisme en Turquie repose sur une longue tradition. Avant la première guerre mondiale, le territoire de l’ancien empire ottoman de l’époque comptait encore environ 30% de chrétiens. Aujourd’hui, on estime qu’environ 0,2% de la population turque est chrétienne. Dans l’archevêché d’Izmir, la troisième ville du pays située sur la mer Égée, il ne reste que 5.000 chrétiens. « Si l’on y ajoute les migrants et les réfugiés, ils sont un peu plus nombreux. Ils vivent principalement dans les centres-villes d’Izmir et d’autres grandes villes », détaille l’archevêque d’Izmir, Martin Kmetec. Originaire de Slovénie, l’archevêque appartient à l’ordre des Frères mineurs conventuels. Après avoir travaillé au Liban pendant presque onze ans, il est venu vivre en Turquie en 2001. En 2020, Sa Sainteté le pape François l’a nommé archevêque d’Izmir. « Nous avons des communautés à Konya, Antalya et dans d’autres villes de la côte. Notre archidiocèse est très vaste, son territoire compte environ 100.000 km2. Konya est la paroisse la plus éloignée, elle se trouve à 550 kilomètres d’Izmir ; et au sud, c’est Antalya, qui est située à environ 450 kilomètres. Telles sont les distances ici. »

Pouvez-vous proclamer la foi en toute liberté ? 
Mgr Martin Kmetec : En tant que franciscain, le témoignage de la vie est prioritaire pour moi, la vie fraternelle. Saint François disait qu’il fallait prêcher la Parole chaque fois qu’une occasion de le faire se présentait. Nous essayons de le faire, par exemple sur les réseaux sociaux et sur le nouveau site web de l’archidiocèse. Nous essayons d’être activement engagés et d’être une Église vivante. Notre mission est celle d’une Église aux portes ouvertes. Pour cette raison, toutes nos églises sont ouvertes au public à certains horaires. Parfois, il y a une adoration et il y a toujours quelqu’un sur place pour accueillir les visiteurs et pour les renseigner s’ils ont des questions. Telle est notre voie d’évangélisation dans cette situation. 

C’est ici qu’est née la première Église parmi les nations. Les premiers conciles œcuméniques, qui ont marqué la foi catholique, se sont déroulés sur le territoire de l’actuelle Turquie.

Autrefois pays laïc, la Turquie connaît actuellement une renaissance islamique. Les chrétiens sont-ils victimes de discrimination ?
Je ne dirais pas que les chrétiens sont généralement discriminés. Cependant, des expériences négatives dans les relations avec les autorités ou les services administratifs peuvent se produire. L’Église catholique n’est pas reconnue comme une entité juridique. Néanmoins, si nous évoquons le dialogue, je dirais qu’il y a un dialogue de vie. Je pense par exemple à l’organisation Caritas. Elle fait partie de notre Église, de notre archidiocèse. Il y a un bureau Caritas dans chaque diocèse. Et elle aide tout le monde, les chrétiens et les musulmans et tous ceux qui sont sans défense. Nous rencontrons également les imams de notre région, par exemple à l’occasion du « Jour de la fraternité ». Quelques prêtres et moi-même nous sommes rendus auprès du maire de la ville et avons profité de l’occasion pour lui remettre un présent : la traduction turque de l’encyclique Fratelli tutti du pape François. L’encyclique Laudato si’, qui traite des questions environnementales qui touchent toute l’humanité, a également été traduite en turc.

Existe-t-il un dialogue œcuménique en Turquie ? 
Les relations avec les autres Églises chrétiennes sont, en règle générale, bonnes. Le patriarche œcuménique de Constantinople, Sa Béatitude Bartholomée Ier, entretient ainsi de bonnes relations avec le mouvement des Focolari et le nouveau vicaire apostolique d’Istanbul, l’évêque Mgr Massimiliano Palinuro. Chez nous, à Izmir, nous rencontrons également les Églises orthodoxes, mais aussi anglicanes, à l’occasion de diverses fêtes chrétiennes. Récemment, des prêtres arméniens ont célébré une liturgie arménienne dans notre église catholique de Saint Polycarpe, parce qu’ils n’ont pas leur propre église à Izmir. Nous avons également collaboré avec les Arméniens d’Izmir pour ouvrir une petite librairie pour la Société biblique. Il y a donc de bons signes d’un dialogue œcuménique. 

000_97J37L.jpg

La Turquie est un pays très apprécié des vacanciers. Est-il important que les chrétiens qui se rendent en Turquie visitent également les églises chrétiennes ? 
Oui, c’est très important. Je voudrais rappeler aux touristes que les origines de notre foi se situent ici. C’est ici qu’est née la première Église parmi les nations. Les premiers conciles œcuméniques, qui ont marqué la foi catholique, se sont déroulés sur le territoire de l’actuelle Turquie. La mission pour l’Europe a vu le jour ici. Pour soutenir nos activités pastorales, nous avons un prêtre allemand qui s’occupe des catholiques d’origine allemande vivant ici. Je serais heureux si nous pouvions trouver un autre prêtre pour servir les autres communautés, au moins en été pendant la saison touristique. Mais cela représente aussi un effort financier. Peut-être que le Conseil européen des conférences épiscopales pourrait réfléchir aux moyens de nous aider. 

https://fr.aleteia.org/2022/05/23/turquie-une-eglise-aux-portes-ouvertes-dans-une-societe-islamique/

Le jour du Vicariat  d’Istanbul, a été célebré  le 3 avril 2022 à l’église Hagia Triada de Taksim

Le Synode pour la Synodalité, initié par Sa Sainteté le Pape François le 10 octobre 2021, a été discuté à la journée du Vicariat.

Le Vicaire Apostolique d’Istanbul S.E. Monseigneur Massimiliano Palinuro, a effectué sa première visite officielle à l’église Haghia Triada de Taksim avec les prêtres qui l’accompagnaient et les membres de la communauté de l’Église catholique latine d’Istanbul. La rencontre tenue le dimanche 3 avril 2022, le jour du Vicariat d’Istanbul, avec l’Église grecque orthodoxe, a permis de développer les préparations synodales initiées par les Églises locales au niveau Episcopal et au niveau Œcuménique.

La rencontre a eu lieu dans le cadre des préparatifs du thème du Synode sur la Synodalité que Sa Sainteté le Pape François a initié le 10 octobre 2021.

Bartholomée, Patriarche Œcuménique, a présidé la réunion et a également rencontré Mons. Massimiliano Palinuro. Des membres du clergé, des moines et des fidèles, ainsi que le Révérend Métropolite Andreas, les Révérends Métropolites et le Révérend Père Aetios, et Mons. Ramzi Garmou de l’archidiocèse des Chaldéens, ont également participé à la réunion.

Après des prières et des hymnes, Père Aetios, le Révérend Ecclésiarche a prononcé son discours sur le thème de la Synodalité.

Monseigneur Massimiliano a commencé son discours par les Psaumes de la Bible :

« Qu’il est bon, qu’il est précieux de vivre fraternellement dans l’Unité ! 

Παναγιώτατε Πάτερ καί Δέσποτα,

Très Révérend Métropolite Andreas,

Très Révérends Métropolites,

Le Très Révérend Père Aetios

Accompagnant Vénérables Clergés et Moines, Mes Bien-Aimés Frères dans le Seigneur,

Merci d’avoir accueilli la communauté catholique vivant à Istanbul, Constantinople historique, avec votre cœur paternel. Aujourd’hui, sur notre chemin vers la Sainte Pâques, vous nous avez donné l’occasion de prier avec vous et de partager la joie d’être frères en Christ dans cette glorieuse Église d’Hagia Triada.

Παναγιώτατε, grâce à votre grand exemple, et en pleine continuité avec vos prédécesseurs Athënagoras et Démétrios, la joie de la pleine communion de l’’Église a déjà goûté dans cette ville de Constantinople. Ici, en effet, dans un contexte où nous chrétiens sommes une petite minorité, nous sommes presque obligés de nous aimer et de construire l’unité. Soutenus par votre exemple et votre enseignement, tant catholiques qu’orthodoxes, nous brisons les murs des préjugés et apprenons à valoriser les différences. La Constantinople, grâce à l’enseignement et à l’exemple de Votre Sainteté, est devenue un laboratoire dans lequel se construit l’avenir d’une Église unie, l’u nique Grande Église du Christ.

Monseigneur Massimiliano, se référant au discours du Père Aetios :

« Παναγιώτατε, nous voudrions encore vous remercier de nous recevoir. Merci de prier avec nous et pour nous. Merci de guider la Sainte Église orthodoxe sur la voie du dialogue et de la fraternité. Notre congrégation voit en Votre Sainte Personne un homme de Dieu fort dans la foi, courageux dans la construction de l’unité de l’Église, indépendant des jugements des autres et des calculs de confort, qui ne désire qu’accomplir la prière « que soyons un » du Seigneur Jésus-Christ. Si les catholiques et les orthodoxes prient ensemble comme une seule Église ici, à Istanbul et en Turquie, c’est aussi grâce à votre courage, votre exemple et votre enseignement. 

En ce moment, la communauté catholique qui vit dans cette ville souhaite vous montrer sa plus profonde affection et sa sincère dévotion. 37 prêtres servant dans 22 églises catholiques latines de diverses congrégations religieuses sont présents ici. Une trentaine de religieuses engagées dans des œuvres caritatives et éducatives vous présentent leur affection. De nombreux catéchistes et laïcs engagés sont présents ici pour représenter les milliers de catholiques locaux et étrangers résidant ici, qui sans exception vous aiment et prient pour vous.

Acceptant l’invitation du Saint-Père, le Pape François, l’Église catholique vit un voyage synodal en préparation du Grand Jubilé de 2025, année au cours de laquelle nous célébrerons ensemble le 17ème centenaire de la célébration du Saint et Universel Concile de Nicée.

Le Pape nous a invités à apprendre à cheminer ensemble en tant qu’Église synodale. Conscients que dans l’Église orthodoxe, la synodalité est une valeur précieuse et une pratique constante, dans cet esprit de partage de dons et de valeurs, nous vous avons demandé de nous communiquer l’expérience de la synodalité telle qu’elle se réalise dans votre expérience. Nous sommes donc prêts à accueillir ce moment de partage. »

A la fin de la rencontre, Sa Sainteté le Patriarche Bartholomée a offert un cadeau au Très Révérend Mons. Massimiliano Palinuro, puis Monseigneur Massimiliano offrit l’icône du « Bon Pasteur » à sa Béatitude le Patriarche.
 
« Notre Communauté tient à exprimer sa plus sincère gratitude au Métropolite André de Saranta, propriétaire de cette glorieuse Église d’Hagia Triada pour nous avoir accueillis avec un esprit particulier de fraternité, et au Grand Ecclésiarche Aetios pour nous avoir montré avec une grande compétence la valeur de la synodalité dans l’Église orthodoxe.
Votre Sainteté, sachez que la communauté catholique qui vit à Istanbul vous aime et prie pour vous tous les jours. Que le Seigneur vous garde longtemps à la tête de l’Église afin que votre présence continue d’être pour nous un encouragement à persévérer dans la suite du Seigneur Jésus-Christ.
Votre Sainteté, bénissez-nous… evloghite ! »
 
A la fin de la réunion, Monseigneur Massimiliano a offert à Bartholmée, Patriarche Œcuménique accompagné de son clergé, le livre écrit sur le Pape Jean XXIII (Giuseppe Roncalli), qui avait servi à Istanbul pendant 10 ans. Sa Sainteté le Patriarche a également présenté l’icône en souvenir aux personnes qui ont assisté à la réunion.

Avant  la rencontre dans l’église, le monument érigé pour commémorer le 30e anniversaire de sa Béatitude le Patriarche Bartholomée a été inauguré.
 

Le Jour du Premier Anniversaire de la Mort de Mgr. Ruben Tierrablanca OFM Une Prière en Mémoire de Mgr. Ruben

Chers / Chères, 
demain 22.12.2021, le jour du premier anniversaire de la mort de Mgr. Ruben Tierrablanca OFM, je veux vous inviter aussi au cimetière de Feriköy où à la tombe des Frères Mineurs à 17h00 il y aura une prière en mémoire de Mgr. Ruben avec la bénédiction du tombeau et le dépôt de fleurs.Après cette prière, la Sainte Messe se poursuit dans la cathédrale à 18h00, comme déjà annoncé.

fr. Pawel Szymala OFMCap

NOMINATION DU VICAIRE APOSTOLIQUE D’ISTANBUL ET ADMINISTRATEUR APOSTOLIQUE DE L’EXARCAT DES FIDÈLES DE RITE BYZANTIN RÉSIDANT EN TURQUIE

Nous sommes heureux d’annoncer que Sa Sainteté le Pape François a nommé le Révérend Père Massimiliano Palinuro FD à la Représentation spirituelle catholique latine à Istanbul le 14 septembre 2021.

Ci-joint une brève biographie du nouveau chef spirituel catholique latin.

La lettre de P. Massimiliano Palinuro est également jointe.

LES FUNÉRAİLLES DE FR. JACEK MAREK NOWACKI

Les funérailles de fr. jacek marek nowackı,l’un des prêtres de l’église catholique latineSaint Stefan à Yeşilköy, débuteront par le chapelet le samedi 19 juin 2021 à 10h30.

Fr. NOWACKI, l’un des Frères mineurs capucins est arrivé en Turquie en 2012 et a éténommé à l’église Saint Stefan à Yeşilköy après avoir travaillé à Ephèse, İzmir, pendant uncertain temps. Ayant subi une crise cardiaque au monastère samedi dernier, Fr. NOWACKI estdécédé à l’âge de 53 ans.

Les funérailles de Fr. NOWACKI commenceront par la prière du chapelet qui aura lieu àl’église St. Stefan à 10h30 demain matin. Après la cérémonie funéraire qui se tiendra dans lamême église à 11h00, il sera inhumé à 13h30 au cimetière catholique latin de Feriköy dans lasection réservée aux Frères mineurs capucins.

Que Notre Seigneur Jésus-Christ, sur le chemin duquel Fr. NOWACKI a marché toute sa vie,lui accorde la vie éternelle et bénisse son témoignage dans ce pays avec des fruits abondants.

MORT ET FUNÉRAILLES DU P. JACEK NOWACKI

Je suis la résurrection et la vie,

celui qui croit en moi même s’il est mort vivra (Jn 11,25)

Samedi dernier, 12 juin 2021 au couvent des Capucins Yeşilköy – İSTANBUL, ayant 52 ans de vie ; donc dans l’ordre 31 ;  dans le sacerdoce 25,  est mort fr. Jacek Marek NOWACKI OFMCap

Les obsèques auront lieu à Istanbul le 19 juin 2021 (samedi) selon le programme :

  • à 10h30, le chapelet, Église Saint-Étienne de Yeşilköy
  • à 11h00, la messe des funérailles, Église Saint-Étienne de Yeşilköy
  • à 13h30, l’enterrement au tombeau des Frères Mineurs Capucins, cimetière latin de Feriköy (ce sera un minibus)

Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.

RIP

NB. La célébration sera diffusée sur Facebook sur la page : https://www.facebook.com/yesilkoy.kilisesi

fr. Pawel Szymala OFMCap

La Maison de la Vierge à Éphèse, un des 30 sanctuaires pour le “marathon” de prière du Rosaire

Le pape François a souhaité que ce mois de mai, dédié à Marie, soit consacré à un “marathon » de prière sur la base de l’expression biblique « De toute l’Église montait sans cesse la prière vers Dieu » (Ac 12, 5) pour invoquer la fin de la pandémie.

Cet appel communautaire vise à réaliser une prière continue, qui monte sans cesse de toute l’Église vers le Père par l’intercession de la Vierge Marie.

Pour cela, il a désiré associer trente sanctuaires représentatifs situés aux quatre coins du monde, du Japon à la Bosnie, du Nigéria à l’Argentine en passant par la Turquie…, chaque jour sur un autre site.

Ce cycle de prières a commencé le 1er mai avec la prière du pape François dans la basilique Saint-Pierre et le Saint Père le conclura le 31 mai depuis les Jardins du Vatican.

Mercredi 19 mai, le rendez-vous quotidien aura lieu en direct de la Maison de la Vierge à Ephèse !

Avec la prière du Rosaire, chaque jour du mois est caractérisé par une intention de prière pour les différentes catégories de personnes les plus touchées par le drame de la pandémie. Pour la Turquie, cette intention concerne les gens en guerre et pour la paix dans le monde.

La prière mariale quotidienne est retransmise tous les jours en direct à 18 h 00 heure de Rome (19 h 00 en Turquie) sur la chaîne officielle du Saint-Siège.

Elle sera visible en direct le 19 mai sur la chaîne YouTube de l’archidiocèse d’Izmir:


https://www.youtube.com/channel/UCXMIXfuHWAmBWApIiDxiNQw

La Maison de la Vierge à Ephèse

ORDINATION DE MGR MARTIN KMETEC, NOUVEL ARCHEVÊQUE D’IZMIR

C’est à l’église Santa Maria d’Izmir qu’a eu lieu mardi 2 février 2021 l’ordination de Mgr Martin Kmetec, franciscain conventuel, désormais archevêque catholique d’Izmir. Il succède à Mgr Lorenzo Piretto qui a fait valoir ses droits à la retraite.

La cérémonie a finalement commencé avec 1 h 30 de retard en raison des pluies diluviennes survenues pendant la nuit précédente dans la ville, l’église ayant aussi été partiellement inondée.

Cette consécration a été présidée par S.E.R. Mgr Paul Russell, nonce apostolique en Turquie, assisté de Mgr Lorenzo Piretto, archevêque émérite d’Izmir, Mgr Ramzi Garmou, archevêque des chaldéens de Turquie et Mgr Nikolai Dubinin, évêque auxiliaire de Moscou, officiant en tant que co-consécrants.

Mgr Bartolomeo Samaras, archevêque métropolitain de l’église grecque orthodoxe d’Izmir, père Drtad Uzunyan, archiprêtre membre du conseil religieux du Patriarcat Arménien de Turquie responsable des relations inter-églises et représentant le patriarche des arméniens de Turquie, le Chancelier Vartan Kirakos Kazanjian au nom de l’archevêque arménien catholique de Turquie, pères Patrick Irwin et James Buxton pour l’église anglicane, le frère Tomas Lešnak au nom de l’église mondiale franciscaine conventuelle et Sait Susin, président de la Fondation de l’église syriaque orthodoxe d’Istanbul, ont participé à cette cérémonie.

De nombreux autres curés, pères et frères venus des paroisses d’Izmir, İstanbul, Ankara, İskenderun, Samsun, Trabzon, Antalya,… ainsi que de plusieurs pays d’Europe (Slovénie, Pologne, Slovaquie, etc) ont occupé une bonne partie de l’église.

Mgr Martin Kmetec était entouré de deux prêtres assistants, tous deux franciscains conventuels,  à savoir le père Anton Bulai d’Istanbul et Fr. Igor Salmič, Ministre Provincial de Slovénie.

Les temps forts de cette célébration ont débuté par le discours d’introduction de Mgr Piretto, archevêque émérite d’Izmir suivi par la lecture effectuée par le père Igor Barbini, curé de l’église Notre-Dame du Rosaire à Alsancak/Izmir, de la lettre rédigée en latin reçue du Saint Siège nommant le nouvel archevêque d’Izmir.

Avant cette oralisation, le lecteur a montré la missive aux différents célébrants et à l’assemblée dans laquelle se trouvaient notamment Veleposlanik Primož Šeligo, Ambassadeur de Slovénie en Turquie, Ceferino Valdez Peralta, Ambassadeur du Paraguay, Zeliha Toprak et Dr. M. Mazhar İzmiroğlu, respectivement Consuls Honoraires de France et de Slovénie à Izmir, Teodora Hacudi pour la mairie de Konak et différents représentants de la vie culturelle et scolaire de la ville.

Après son homélie, Mgr Russell a posé au futur nouvel évêque, comme le veut la règle, la série de questions concernant son engagement à maintenir la foi et à s’acquitter des devoirs de sa charge et auxquelles le père Martin a répondu par l’affirmative.

Ce dernier a ensuite été invité à s’allonger devant l’ordonnant pendant que l’auditoire était à genoux durant les litanies des saints magnifiquement interprétées par le père İosif Robu, curé de l’église Saint-Antoine d’Istanbul.

Le futur archevêque s’est alors agenouillé devant le consécrateur pour recevoir l’imposition des mains, d’abord par celui-ci, puis par les trois autres evêques consacrants.

Le livre des Evangiles a ensuite été tenu ouvert au-dessus de la tête de Mgr Martin par les deux prêtres assistants pendant la prière d’ordination lue par Mgr Russell.

La célébration s’est poursuivie par l’onction de la tête de l’ordonné par le consacrant qui lui a ensuite remis le livre des Evangiles avant de lui passer l’anneau, symbole de fidélité, à l’annulaire de la main droite.

Le consécrateur a alors posé la mitre sur la tête du nouvel archevêque d’Izmir avant de lui remettre entre les mains la crosse puis l’inviter à s’asseoir sur la cathèdre. Paré de tous ses ornements épiscopaux, le ordonné a reçu une accolade de paix de Mgr Russell, puis de tous les évêques et prêtres réunis autour de l’autel.

A l’issue de la célébration eucharistique, le métropolite grec d’Izmir, l’archiprêtre Drtad, le père James, le chancelier Vartan et le frère Tomas Lešnak précités ont tour à tour pris la parole et offert des cadeaux au nouvel ordonné.

Puis, Mgr Martin Kmetec a effectué un aller-retour en compagnie de Mgr Lorenzo Piretto et Mgr Ramzi Garmou par l’allée centrale jusqu’au fond de la nef afin de bénir l’assemblée pendant que la chorale interprétait superbement le Te Deum.

Le nouvel évêque a ensuite pris la parole pour remercier notamment tous ceux et celles qui l’ont accompagné pour cet événement et pour évoquer son engagement au sein de ses nouvelles fonctions.

Lors de son allocution, il a notamment dit : En m’adressant à tous les croyants de notre congrégation de l’Église catholique, affiliée à notre archevêché, je me souviens des paroles d’un ami archevêque: «Bienvenue à la Société des évêques, successeurs des apôtres /… /. Cependant, n’oubliez pas que le jugement de Dieu aura plus d’attentes de notre part.  » J’en suis pleinement conscient et vous demande par la présente de m’aider et de prier pour moi afin que mon espérance soit toujours forte, ma foi soit vivante et mon amour toujours actif.”

A l’issue de la cérémonie, le nouvel évêque a reçu les félicitations de chaque participant.

ONLINE – Exequial messe, mardi 29 décembre à 11h00

Aux prêtres, aux laïcs consacrés et fidèles du Vicariat apostolique d’Istanbul.

Le mardi 22 décembre au soir, vers 23h15, notre frère Mgr Rubén TIERRABLANCA GONZALEZ OFM, évêque titulaire de Tubernuca et vicaire apostolique d’Istanbul, est retourné à la maison du Père, à l’âge de 68 ans. 

Il était à l’hôpital de l’université Koç depuis le 2 décembre. 

En cette triste circonstance, nous présentons nos condoléances à sa sœur, Mme Celia, à la famille religieuse des Frères Mineurs, à tous ses proches collaborateurs et aux fidèles du Vicariat qui pleurent son départ. 

Que le Seigneur récompense notre frère l’évêque Ruben pour le don de sa vie consacrée au service de l’Église, et que le Seigneur Jésus le reçoive comme un serviteur bon et fidèle dans la joie de son Royaume. 

La messe des funérailles sera célébrée le mardi 29 décembre à 11 heures dans la cathédrale en l’absence du corps, et l’inhumation suivra après la messe au cimetière de Feriköy à 13 heures. Les places sont limitées, et l’entrée à la cathédrale sera autorisée uniquement à ceux qui présenteront un billet officiel de leur paroisse. La cérémonie sera diffusée sur SAT-7 TÜRK. Il est fortement recommandé de participer principalement en suivant l’émission en direct sur SAT-7 TÜRK.Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de visiter la cathédrale pour une prière personnelle pour le repos de son âme. 

En cette pénible circonstances, tous ceux qui désirent partager leur message de sympathie sont priés de le faire en cliquent sur le lien ci-dessous : https://www.facebook.com/ruben.tierrablanca.39/

 

Requiescat in Pace

S.E. Monseigneur TIERRABLANCA GONZALEZ OFM

 

    S.E. Monseigneur Rubén TIERRABLANCA GONZALEZ, OFM, est né à Cortázar, dans le Diocèse de Celaya (Mexique), le 24 août 1952, de Julio TIERRABLANCA et Maria GONZALEZ. Querétaro,

   Après avoir fréquenté le Séminaire franciscain Pío Mariano pour l’enseignement secondaire dans son pays natal, il entre au noviciat le 22 août 1970.

   Il a étudié à l’Université de Santa Cruz à Querétaro (Mexique) et au Séminaire Saint Anthony à El Paso, Texas (Etats-Unis) pour la philosophie et la théologie. Par la suite, en Italie, il a fréquenté l’Institut biblique pontifical de Rome.

   Il a fait sa profession religieuse dans l’Ordre des Frères Mineurs le 2 août 1977 et a reçu l’ordination sacerdotale le 29 juin 1978 dans sa ville natale de Cortázar.

   2018 E. Mgr Rubén TIERRABLANCA GONZALEZ, OFM, ordonné Gardien (Supérieur) des Frères mineurs d’Istanbul, de la Fraternité internationale pour le dialogue œcuménique et interreligieux en Turquie, et curé de la paroisse Santa Maria Draperís à Istanbul en 2003; a nommé Vicaire Délégué du Vicariat Apostolique d’Istanbul en 2014; il était président de la Conférence des évêques catholiques de Turquie depuis 2018.

   Monseigneur Ruben a longtemps été hospitalisé en raison de la maladie Covid-19 dont il a été diagnostiqué. Il est décédé la nuit dernière à 23h42 en raison d’une défaillance multi-organes due à Covid-19.

125e anniversaire du Couronnement de la Vierge de Guadalupe

Chers Amis,
Le Pape François accorde à tous les fidèles du monde la possibilité d’obtenir, en restant chez eux, l’indulgence le 12 décembre à l’occasion du 125e anniversaire du Couronnement de la Vierge de Guadalupe.
A cette occasion, je voudrais vous inviter à une prière pour notre Mgr Ruben. Je vous propose de prier pour lui demain 12/12 à 12h00 (midi) afin que nous puissions avoir une communion dans la prière dans le Vicariat que souhaite Mgr Ruben.
Nous prions le Seigneur Jésus que, par l’intercession de Notre-Dame de Guadalupe, il accorde à Mgr Ruben la grâce de la santé.
Vous pouvez utiliser l’affiche ci-jointe pour inviter d’autres personnes à prier.

Pax et bien
fr. Pawel Szymala OFMCap, vic.del.

Le Saint Père, le Pape François, a nommé le Nonce Apostolique au Soudan et en Erythrée, Mgr. Luis-Miguel MUÑOZ CÁRDABA, Conseiller de la Nonciature Apostolique en Turquie

Aussi il étend élevé en même temps au siège titulaire de Nasai, avec la dignité d’Archevêque.

Aujourd’hui, le 31 mars 2020, le Saint Père, le Pape François, a nommé le Nonce Apostolique au Soudan et en Erythrée, Mgr. Luis-Miguel MUÑOZ CÁRDABA, Conseiller de la Nonciature Apostolique en Turquie, aussi il étend élevé en même temps au siège titulaire de Nasai, avec la dignité d’Archevêque.

Rev.do Mons. Luís Miguel Muñoz Cárdaba

Nous nous réjouissons dans le Seigneur pour cette heureuse nouvelle qui honore notre Église en Turquie. Nous exprimons à notre cher ami et frère, Mgr. Luis-Miguel, notre souhait sincère de toutes bonnes choses, en l’assurant de nos prières afin que le Seigneur l’accompagne toujours dans son ministère délicat dans les pays où il sera envoyé.

Press.vatican.va

Bari, L’Église turque, un exemple d’espérance

“L’Eglise en Turquie est une école d’espoir”. Monseigneur Rubén Tierrablanca Gonzalez est Vicaire apostolique d’Istanbul et il a participé à la rencontre des évêques et des patriarches de la région méditerranéenne à Bari avec la conscience de ceux qui savent qu’un évènement international de cette portée est un vrai don en soi : “Ceci est une occasion unique de se réunir entre nous les évêques et d’affronter la problématique de toute la région de la Méditerranée. Nous pouvons nous comprendre les uns les autres et nous aider réciproquement”. Toute la journée a été consacrée aux thèmes de la migration, de la guerre et de la pauvreté, Monseigneur Tierrablanca Gonzalez s’en tient fermement à la réalité d et se projette dans prospective positive tout comme celle de son église.

https://www.vaticannews.va/it/chiesa/news/2020-02/papa-francesco-visita-pastorale-bari-italia-incontro-chiesa.html

Écoutez l’entretien avec Mgr. Tierrablanca Gonzalez:

https://media.vaticannews.va/media/audio/s1/2020/02/21/19/135492354_F135492354.mp3

Établissements historiques arméniens en Occident

Başepiskopos Levon Zekiyan

Türkiye Ermeni Katolik Başepiskoposluğu Kültür Etklinlikleri kapsamında Pek Muhterem Başepiskopos Levon Zekiyan tarafından sunulan « Batı’da Tarih Boyu Ermeni Yerleşimleri » konulu buluşmaların ikinci oturumu 16.01.2020 Perşembe saat 19.00‘da S. Agop Lokali’nde gerçekleşecektir.

S. Agop Lokali, Cumhuriyet Cad. Surp Agop Apt. No:57 Lokal Katı Elmadağ / ŞİŞLİ

https://goo.gl/maps/nZSjZ1ExAQd85XQy8

Ordination sacerdotale dans la Cathédrale du Saint-Esprit d’Istanbul

İstanbul Kutsal Ruh Katedrali’nde Fransisken Rahip Alvaro Rodriguez Vázquez’nin Rahiplik Kutsaması yapıldı.

22 Kasım 2019 tarihinde, İstanbul Kutsal Ruh Katedrali’nde 8 ay önce İstanbul’a gelen ve 29 yaşındaki Meksikalı Alvaro Rodriguez Vázquez’nin görkemli Rahiplik Kutsamasını gerçekleştirildi.

Türkçe, İspanyolca ve İngilizce yapılan ayin, İstanbul Latin Katolik Kilisesi Episkoposu Monsenyör Ruben Tierrablanca tarafından yönetilirken Diyarbakır Keldani Katolik Kilisesi Başepiskoposu Monsenyör Ramzi Garmou ve Türkiye Süryani Katolik Kilisesi Patrik Vekili Korepiskoposu Monsenyör Orhan Çanlı eşlik etti. Süryani Ortodoks Kilisesi Korepiskoposu Monsenyör Melke Akyüz, Rum Ortodoks Kilisesi İstanbul Patrikhanesi temsilcisi, Türkiye’nin farklı şehirlerinden ve İstanbul’daki Katolik Kilisesi cemaatlerinden, Meksikalıların olduğu bir grup, rahipler ve rahibeler bu çok özel ayine katıldılar. (SAT-7 TÜRK/ Nathalie Ritzmann)